Compte Rendu Assemblée Générale d’Anacrouse du 26 septembre

Pour cette première assemblée générale d’Anacrouse, différents points ont été évoqués. Tout d’abord, une présentation de l’association, menée par Louise. Puis les membres du bureau ont mentionné les différentes activités passées et à venir de l’association, (FSDIE, la revue Funambule, le projet « scènes ouvertes », et les différentes invitations d’artistes chercheurs). Enfin, nous avons élu les deux nouveaux membres du bureau de l’association puisque deux postes étaient vacants.

Anacrouse, qui sommes-nous ?

Lors de la présentation de l’association, il a été souligné qu’Anacrouse est une association d’étudiants et organisée par les étudiants. La naissance de la revue Funambule a été une des premières actions de l’association du département danse, qui est l’une des plus anciennes associations de Paris 8. Cette revue est importante pour l’avancée de la recherche en danse. D’autre part, l’association a organisé différents événements : des colloques, des festivals, ou encore un bal contemporain. Cependant, il est primordial pour l’association que chaque année ses activités soient réinventées. Pour l’année 2016-2017, beaucoup d’idées et d’envies ont été évoquée. Chacun peut s’impliquer dans les projets de diverses manières : nous avons besoin de relais auprès des étudiants, d’aide pour organiser les événements, de personnes souhaitant prendre la parole ou faire de courtes propositions chorégraphiques lors des rencontres…

Voici les projets qui ont été évoqués pour l’année 2016-2017

Projet FSDIE et leur restitution : des ateliers pour les étudiants

(Fond de Scolarité et de Développement des Initiatives Étudiant)

Tous les ans, le FSDIE permet de financer des projets d’étudiants. Pour faire une demande de subvention, une structure de type « association » doit se porter garante du projet ; Anacrouse se porte donc garante de votre projet en cas de demande de subventions au FSDIE. L’association reçoit les fonds et vous les reverse. Les aides peuvent aller jusqu’à 2500 euros, voire 3000 euros. L’association se porte garante de votre projet en fonction de la solidité du projet, et d’un dossier bien rempli, et le FSDIE demande une restitution du projet au sein de l’Université Paris 8.

Etape 1 : Contacter Benjamin Capdevilla

01 49 40 68 65 / benjamin.capdevilla@univ-paris8.fr

Etape 2 : Contacter Jessica Piris, référent des projets FSDIE : jessicapiris@gmail.com / 06 21 50 25 20

Dans la continuité de la discussion autour du FSDIE, Louis Barreau (ancien étudiant du département danse de paris 8) propose la restitution de son projet sous la forme d’un atelier autour de sa création chorégraphique, BOLERO BOLERO BOLERO pour trois performeurs. L’atelier se déroulera au studio le lundi 7 novembre de 9h à 13h.

Il sera suivi d’une table ronde animée par Mélanie Mesager (doctorante à Paris 8), de 14h à 16h intitulée  « Recherche artistique et recherche universitaire : affinités ou oppositions ? », qui sera l’occasion de débattre avec le chorégraphe et les étudiants des implications réciproques des études universitaires et de la création artistique.

Inscription sur info danse, ATTENTION atelier pour 15 personnes maximum.

Une deuxième restitution FSDIE va être mise en place pendant l’année, qui concerne le projet de Mathilde Vrignaud, après une résidence à Royaumont. L’atelier traitera de l’association entre musique et danse, avec un travail sur la voix et le mouvement.

La date est encore à déterminer.

La revue Funambule

Funambule est la revue des étudiants et faite par les étudiants. Elle représente un espace pour faire parler la recherche. La revue se doit d’être un laboratoire d’expérience pour les étudiants en danse. Il s’agit de s’essayer à la publication et au travail de publication. Les étudiants participant à ce projet contribuent à la création dans l’entièreté de l’objet. Il faut que cette revue serve de tremplin, pour les étudiants souhaitant se diriger vers les métiers de la recherche et de l’édition.

Cette année, la revue bénéficiera du partenariat de Christophe Martin, directeur de Micadanses, et de Patrick Germain-Thomas, professeur d’économie et de gestion et docteur en sociologie, et directeur de la collection « culture danse » aux éditions de l’Attribut. Ces deux partenaires offriront un soutien précieux pour penser la revue, imaginer le format qu’elle peut prendre, et lui trouver une place dans les publications en danse. Réunion le 6 octobre à 18h à Micadanses pour lancer le travail sur le prochain numéro. Réunion ouverte à tous.

Le projet « scène ouverte »

Laura propose le projet « scène ouverte » comme une opportunité de créer et d’ouvrir un espace de pratique pour les étudiants qui donnera lieu à l’organisation d’un événement spectaculaire, probablement à l’Université. Le concept avait été expérimenté il y a deux ans par la programmation d’extraits de projets des artistes principalement du département danse.

L’invitation d’artistes et de chercheurs

Mélanie propose une rencontre avec un auteur, Joël Kéouanton qui a écrit Myth(e), un roman dansé sur la pièce de Sidi Larbi Cherkaoui. Il viendra pour présenter son livre à Paris 8. L’enjeu de cette présentation serait de lui donner une forme participative : les étudiants qui voudront lire le livre seront invité à en parler ou à présenter une courte proposition gestuelle que leur aura inspiré la lecture. Cette rencontre est prévue durant le mois de février (date à définir)

Aurélia propose l’organisation d’une rencontre avec une doctorante américaine, Amy Swanson, qui a entrepris un terrain sur des structures chorégraphiques accueillant « la danse contemporaine » à Dakar. Celle-ci viendra parler du travail de deux chorégraphes, Fatou Cissé et Andréya Ouamba qu’elle prendra comme étude de cas pour interroger leur diffusion au regard des politiques culturelles présentes au Sénégal. (en français). Le 17 octobre au studio de danse. (les horaires seront communiqués ultérieurement)

Élection de deux nouveaux membres du bureau

Aurélia Fradin se présente pour le poste de présidente, l’assemblée l’a élue à l’unanimité en tant que présidente.

Mélanie Mesager se propose pour le poste de vice-présidente, l’assemblée l’a élue à l’unanimité en tant que vice-présidente.

La responsable du studio est désormais Helena van Riemsdijk. Pour toute demande de mise à disposition du studio vous pouvez la joindre par mail : helena.svr@gmail.com (service réservé aux adhérents)

Nous appelons à un étudiant référent en licence, qui puisse relayer les informations et les demandes pour l’association. Nous contacter si vous êtes intéressé(e).

Nous suivre

Nous vous informerons de toutes les avancées de l’association, par infodanse, Facebook

https://www.facebook.com/groups/166224236804682/

ainsi que sur le site de l’association : https://anacrousedanse.wordpress.com/

Pour contacter l’association : anacrouse.relationspubliques@gmail.com

ou pendant les permanences : rendez-vous tous les mardis de 13h à 15h au local Anacrouse.

Laura Uzan, secrétaire d’Anacrouse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s